L’histoire

Patrick Chavassieux est à la fois représentant de la société CENTRE AUVERGNE, promoteur de la résidence les Florances et responsable de l’agence Square Habitat à Chamalières chargée du syndic et de la gestion (location, vente) des appartements. Il revient sur l’histoire et la vocation de la résidence.

Comment est née la résidence Les Florances ?
La Résidence a été construite au début des années 1990. A l’époque, Centre Auvergne, l’un des plus gros promoteurs sur la place, avait comme objectif d’aménager le quartier Beaulieu comme un ensemble cohérent du point de vue architectural et urbanistique : des logements, des bureaux, des commerces, des parkings, des parcs. L’entreprise souhaitait également construire une résidence avec services pour séniors autonomes. A l’époque c’était un concept innovant, connu essentiellement dans les grandes villes sous les noms, Les jardins d’Arcadie et les Hespérides.

En quoi consiste son concept ?
Il s’agit d’une résidence non médicalisée mais avec un environnement sécurisé. L’architecture, assez décalée, est signée Denis et Louis Ameil. La décoration est le fruit du travail d’ Hervé Dufouleur. C’est un établissement de qualité qui offre de nombreux services très appréciés pour ce type de public. Il existe également des prestations facultatives. Les résidants ont le choix et la liberté entière de profiter ou pas, ou en partie, des services proposés.

Comment fonctionne l’établissement ?
Il est constitué de 76 logements, du studio au T3, occupés par des résidants propriétaires et locataires . Depuis 20 ans, même si l’occupation s’est faite progressivement, il n’y a jamais eu de vacances (logements vides). Le taux de satisfaction étant  important, le « bouche à l’oreille » fonctionne très bien. Autre élément positif, la grande stabilité du personnel. La directrice est là depuis l’ouverture. Elle et son équipe possèdent les compétences et les qualités humaines qui garantissent la qualité du fonctionnement. Enfin, il ne faut jamais oublier que la résidence a le statut de copropriété, ce qui permet aux propriétaires d’être maîtres des orientations à prendre.