Les soins

Martine Descotes, infirmière libérale

Chaque résidant a la liberté de choisir son soignant. Martine fait partie de l’un des six cabinets d’infirmières libérales qui interviennent régulièrement dans la résidence. C’est-à-dire 2  fois par jour voire plus, 365 jours/ 365, pour soigner plusieurs patients.

« C’est très agréable de travailler ici, il y a un suivi des patients, un cadre sécurisé. Je peux être assurée que si l’un de mes patients a besoin d’intervention urgente, il y aura quelqu’un pour lui porter secours et  me tenir au courant des suites qui ont été données. C’est une formule très intéressante  : avoir toujours un interlocuteur,  par le biais de l’ accueil,  et en même temps garder une autonomie totale aussi bien en tant qu’intervenant qu’en tant que patient ».

Les infirmières échangent régulièrement avec l’équipe de la résidance qui fait le lien entre, elles-mêmes, le patient et les médecins. Les régimes alimentaires sont plus faciles à respecter et les repas, plus simples à confectionner que pour une personne vivant seule à son domicile.

« Pour moi, c’est  l’endroit le plus adapté pour une personne âgée avant la maison de retraite. A partir du moment où les gens sont en semi-dépendance, la prise en charge peut être assurée ici sans problèmes. Un autre point très important, les dépressions chez les séniors, beaucoup plus répandues qu’on ne le pense, sont plus faciles à surmonter dans ce cadre privilégié. Il y a une vie sociale satisfaisante, on peut gérer une personne dans sa globalité parce que le contact entre nous, soignants et l’équipe d’accueil est permanent. Tous les symptômes peuvent être détectés à temps, certaines maladies, anticipées, d’autres, traitées plus efficacement ».